Poste par Delph le 16 - Juin - 2020 dans
Ingredients
120 g de flocons d'avoine

200 g de farine

1 sachet de levure chimique

100 g de sucre roux

120 g de pépites de chocolat

50 g de cerneaux de noix
Cuisine: Preparation: 10 mins Pour: 4 personnes
  • Le détail important de cette recette est de bien mettre les ingrédients dans l’ordre.
  • Dans un bocal en verre (avec couvercle), de 17 cm x 10 cm environ, mettre la farine et la levure chimique.
  • Y ajouter les flocons d’avoine et le sucre roux.
  • Viennent ensuite les pépites de chocolat et terminer par les noix de pécan.
  • Fermer le bocal et y attacher  un joli lien et une belle étiquette sur laquelle sera écrit le type de cookies.
  • Ecrire la recette ci-dessous sur un joli papier et l’attacher au bocal grâce au lien.

Préchauffer le four à 180°C.

Verser dans un saladier l’intégralité du pot à cookies.

Ajouter 100 g de beurre mou et 2 œufs puis mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

Faire de petites boules de pâte légèrement aplaties et les poser en les espaçant bien sur une plaque à pâtisserie recouverte d’une feuille de cuisson.

Enfourner 10 minutes, pas une de plus car les cookies continuent de cuire après être sortis du four.

La recette est personnalisable à volonté en fonction des goûts de chacun : chocolat blanc et cranberries, pépites aux trois chocolats, petites guimauves, amandes, noisettes… (attention à toujours garder la base farine, levure, sucre dans les quantités indiquées).

Voilà un cadeau, fait maison, qui change.

Laisser un commentaire

Vous devez etre connecte pour ajouter un commentaire.

Recettes recentes

PATE POUR APPLE PIE

Poste le 19 - Juin - 2020

GLACAGE ROYAL POUR GATEAUX...
Sans_GlutenSans_Lait

Poste le 19 - Juin - 2020

COOKIES JAR AVOINE CHOCOLAT...

Poste le 16 - Juin - 2020

SALSA PICO DE GALLO
Sans_GlutenSans_LaitSans_Oeuf

Poste le 2 - Juin - 2020


« Les vrais gourmands lisent en remuant les lèvres, pour déguster les mots. »

de Yvan Audouard


« Si vous n'êtes pas capables d'un peu de sorcellerie, ce n'est pas la peine de vous mêler de cuisine... »

de Colette